Qui sommes-nous ?

Une vidéo partagée par l’association Carmen.

L’association Cardan a été créée en 1978 par un groupe de jeunes et d’étudiants de l’Université de Picardie au constat que l’accès au savoir n’est pas égalitaire.

Symboliquement, le Cardan est un outil qui favorise la transmission, qui active la roue en tenant compte des accidents du terrain. C’est le nom qu’ont choisi ses fondateurs pour illustrer leur projet. Le but de la structure se voulait alors de «promouvoir le monde ouvrier le plus défavorisé». L’association a déployé ses actions dans la mouvance de celles développées par le mouvement international ATD Quart Monde à travers les bibliothèques de rue à l’échelle des quartiers.

CARDAN se définit comme un espace ouvert et convivial qui favorise l’accès aux savoirs communs et au vivre ensemble dans une démarche d’innovation sociale.

Le but de l’association est de proposer à chacun, par des actions de prévention et de réparation, les outils culturels qui donnent accès aux moyens de s’exprimer, de se former, de comprendre, de s’adapter aux normes de la vie sociale afin de pouvoir choisir et agir » (article 2 des statuts de l’association).

Nos missions :

  • Favoriser l’accès aux savoirs communs et au vivre ensemble dans une démarche d’innovation sociale.
  • Contribuer à lutter contre l’illettrisme à travers la médiation par le livre, la lecture, la parole et une palette d’activités qui favorise la pratique culturelle des personnes qui s’en croient exclues.
  • Proposer des actions de formation aux savoirs de base et, ainsi, favoriser la mobilisation des compétences cognitives, en vue de l’accès à l’autonomie dans la vie quotidienne.
  • Donner aux personnes le pouvoir d’agir en acteur citoyen sur leurs conditions sociales, économiques et politiques.
  • Changer la perception, le regard, l’approche des institutions sur ce public, dans le but de faire évoluer les pratiques.

Cardan s’adresse :

  • aux personnes (enfants, adolescents, adultes) mises en marge de la vie sociale et culturelle
  • aux non-lecteurs, publics éloignés du livre et de la lecture
  • aux personnes en grande précarité

Nos démarches :

  • Reconnaître la personne dans sa dignité et sa culture
  • Favoriser la parole, la lecture, la réflexion et l’apprentissage des savoirs de base
  • Permettre l’accès à la culture par la découverte et la participation
  • Établir des liens qui permettent de se construire, de s’adapter, et d’être acteur citoyen au sein de la société

Nos valeurs :

De ces valeurs découlent des principes d’action :

  • Citoyenneté ⇒ Les actions se conçoivent à partir de la connaissance de l’exclusion.
  • Solidarité ⇒ Les actions existent, vivent et se développent grâce aux nombreux bénévoles.
  • Tolérance ⇒ Les actions s’inscrivent dans un temps long et non dans l’immédiateté.
  • Engagement ⇒ Les actions sont fondées sur la mise en place de partenariats publics et privés.
  • Respect de l’autre ⇒ L’individu en tant que personne est moteur des projets d’où l’importance de l’accueil et de l’écoute.