L’étrange voyage

Killiam, Kelly et Kenza Coint, Alice et Alicia Metgy, Marina et Melissa Mercier et Christian Couty.

Les douze coups de minuit venaient de sonner au clocher de la cathédrale.

– Grouillez-vous les filles et soyez plus discrètes, dit Killiam qui allait atteindre le but de l’expédition : la Briqueterie.

Il y avait là Marina, Kelly, Alicia, Kenza, Mélissa et Alice la plus jeune. Tous étaient excités à l’idée de cette visite nocturne secrète.
Ils étaient maintenant à l’entrée d’un grand couloir et Waldo, le gardien au nez rouge brillant, allait les guider. Ils chuchotaient, impressionnés par ce bric-à-brac qu’ils découvraient pour la première fois. La lune, qui inondait tout l’espace, ajoutait encore à la magie du lieu et du moment.
Kelly avait enfourché un vélo. Kenza et Marina avaient chaussé des rollers, et les quatre autres couraient au milieu des objets qui s’animaient comme par enchantement dès que Waldo s’en approchait. Une drôle d’abeille en métal volait au milieu des enfants.
– Eh oui, c’est le bordel des artistes, dit Waldo de sa grosse voix.
– C’est pire que ma chambre ! déclara Marina.

Les fantômes des anciens ouvriers se promenaient à l’étage, selon le gardien. Et, justement, là-bas, au fond de la pièce à droite, Alicia et Mélissa s’étaient approchées d’un tableau avec une surprenante fermeture éclair peinte en plein milieu, quand tout à coup :
– Aaaahhhh ! Une tête grimaçante en avait jailli.

Les enfants, plus très rassurés, approchaient maintenant d’une petite porte qui s’ouvrait sur un souterrain plongeant sous la briqueterie.
– La visite s’arrête là pour moi, leur dit Waldo, mais pour vous, elle continue si le cœur vous en dit. Grimpez sur ces zèbres qui s’impatientent, ils vous conduiront vers un lieu magique que seuls les enfants curieux peuvent voir !
– Oh oui, on a toujours rêvé de faire du cheval sur des zèbres, chuchotèrent Alice et Kenza.
– Alors allons-y, proposa Killiam quand même impressionné.

Il faisait noir dans ce long souterrain, mais les bandes fluorescentes des zèbres permettaient d’y voir un peu. Après une demi-heure de cet étrange voyage, le bout du tunnel apparut.

– J’aperçois une grande tour, s’écria Melissa-Boucle d’Or toute troublée par cette découverte.
Les aventuriers débouchèrent dans un parc et découvrirent avec stupeur un drôle de spectacle. Il y avait un marchand de glaces avec une tête de clown qui les regardait sortir les uns après les autres du souterrain.
– Mais c’est Popeye ! s’écria la petite Alice.
– Mais cette tour, c’est… c’est… la Tour Eiffel ! Qu’est-ce qu’elle fait là ? dit Killiam.
– Et la mer juste derrière ? ajouta Kelly.
– Mais on est où alors ?
– Venez vite, venez vite, regardez qui arrive, vous le reconnaissez ? demanda Alicia.
– Mais oui, c’est Tartare, avec sa barbe de Père Noël et sa casquette de base-ball, qu’est-ce qu’il fait là en pleine nuit ?

– Et vous mes enfants ? souffla le Grand Sage, connu de tous dans le quartier, vous devriez dormir.

Mais… n’êtes-vous pas en train de dormir ?

> Téléchargez l’affiche de 2012
 > Ecoutez la lecture en cliquant sur la flèche ci-dessous (cela peut mettre quelques secondes à charger)
[mp3j track=”COUTY.mp3″ title=”L’étrange voyage”]

Partagez l'article :